Newsletter




 

CHAQUE PREMIER JANVIER APPORTE SON LOT DE NOUVEAUTES ! 
Voici plusieurs mesures qui sont aménagées ou prolongées.

Taxe d’habitation ¶
La réforme de la taxe d'habitation se poursuit avec en ligne de mire sa suppression.

Depuis cette année, 80% des ménages en sont exonérés. Celle-ci est toujours réglée par les 20% des plus aisés, pour qui commencent
désormais l’exonération progressive. Comme la taxe est un impôt local, l’évolution de son taux par les collectivités locales peut en modérer
la baisse escomptée.


Rénovation énergétique ¶
Ma PrimeRénov', le nouveau crédit d’impôt se généralise. C’est le dispositif mis en place pour inciter à améliorer la performance énergétique
du logement. Depuis le 1er janvier 2021, les propriétaires ou locataires pourront y prétendre pour un montant égal à 75% du montant des dépenses,
dans la limite de 300 euros.
Dorénavant, tous peuvent en bénéficier même les ménages les plus aisés du moins jusqu'au 31 décembre 2022.
Propriétaires bailleurs et copropriétés peuvent aussi en profiter.

Les APL ¶
Prévue pour 2019, puis successivement en janvier et avril 2020, la « contemporanéité » des APL (Aides Personnalisées au Logement) est finalement actée
au 1er janvier 2021.

Le prêt à taux zéro
C’est fait, le PTZ (Prêt à Taux Zéro) se voit prolonger jusqu'à la fin 2022.
Pour rappel, il permet l’achat d’un bien immobilier avec l’exonération des intérêts d’emprunt, à hauteur de 40% du maximum du prêt.
Il est octroyé sous conditions, comme le niveau de revenus, le type d’opération, et la zone éligible.

Le dispositif Pinel ¶
Le dispositif est prolongé jusqu'à fin 2024 mais sera « raboté » à compter de 2023.
L’incitation fiscale à l'investissement locatif "Pinel" pour les futurs propriétaires qui veulent louer leur bien et bénéficier d’une défiscalisation sera
progressivement rognée à partir de 2023.
A noter que les maisons individuelles neuves à vocation locative, sont exclues du dispositif à compter du 1er janvier 2021.

Impôt sur le revenu ¶
Après l’entrée en vigueur, l’année dernière, de la tranche à 11%, à la place de celle à 14%, le barème est valorisé.
Cette année, le barème est revalorisé de +0,2% pour ce budget 2021.

 


 

 

Nous suivre sur

Se connecter

Adhérents